Interaction entre la morphologie de fond et l’évolution du spectre de vagues en zone littorale

Jacques Deverchère

France Floc'h

Les processus sédimentaires morphogènes des plages sableuses sont majoritairement causés par le déferlement (son type, sa position) et par la dynamique dans la zone de swash. Il est également admis que ces processus hydrodynamiques peuvent être largement modifiés par des variations de la pente de la plage. Dans les environnement macrotidaux et notamment sur les plages de type Low Tide Terrace (LTT), la pente peut atteindre quelques pourcents et peut doubler voire tripler en quelques jours. De telles variations de la morphologie doivent être prise en compte pour comprendre que pour des énergies de vagues incidentes similaires, les processus hydrodynamiques observés sur la plage peuvent être différents et les transferts sédimentaires résultant difficile à prédire. Ce sujet de thèse propose d’avancer sur la compréhension de l’intéraction existant entre la morphodynamique d’une plage sableuse macrotidale et l’évolution du spectre de vagues le long d’un profil cross-shore, entre le large et le traît de côte, en utilisant des mesures d’élévation de la surface libre et de la topographie intertidale, et en s’appuyant sur une modélisation numérique à phase résolue. Les modèles actuels travaillant sur des paramètres moyens, avec des topographies ne variant pas en fonction du temps ne peuvent pas répondre aux besoins actuels en prédiction de morphologie de plage à la suite de plusieurs événements de tempêtes notamment. En effet, la période d’accrétion suivant la période d’érosion intense lors d’un événement extrême doit être correctement prédite afin de pouvoir intégrer l’effet de plusieurs événements extrêmes sur une plage. Or, les interactions entre la morphologie et le spectre vont justement être primordiaux durant cette période. Ce travail constitue la suite d’un projet et d’une thèse se terminant (DYNATREZ), portant sur des observations intensives de l’évolution de l’environnement et sur la détermination des processus en jeu. Cette nouvelle thèse permettra de mettre en équations les observations et de progresser sur la modélisation de la morphodynamique de tout environnement sableux soumis à de la houle.

Instructions et dossier de candidature

DYNELI


View link