Articles

Campagne SMARTIES Affleurements de péridotite vus depuis l’intérieur du Nautile

Sémardi de Marcia Maia : La campagne SMARTIES

Une dorsale en manque de magma

 

mardi 1er octobre, nous rececrons Marcia Maia qui nous parlera de la campagne SMARTIES

 

La campagne SMARTIES, à bord du « Pourquoi Pas ? », entre le 12 juillet et le 24 août 2019, a étudié la région de l’intersection entre la faille transformante de la Romanche et l’axe de la dorsale Médio-Atlantique. Lors de la campagne, 25 plongées avec le sous-marin Nautile ont permis l’observation directe du fond de la mer, l’enregistrement de vidéos et de photographies, l’échantillonnage de roches et l’enregistrement de profils magnétiques à de très grandes profondeurs. En surface, nous avons acquis des données de bathymétrie, gravimétrie et magnétisme, qui révèlent la grande complexité des processus magmatiques et tectoniques dans cette région unique. En effet, le grand décalage entre les deux axes de la dorsale lié à la Romanche résulte en une accrétion particulièrement « froide ». Par conséquent, le domaine transformant, le bassin nodal et le domaine axial sont très profonds et parmi les 25 plongées, seulement 4 on débuté à moins de 4000 m de profondeur et l’immersion moyenne pour l’ensemble des plongées est 4564 m. Le Nautile a plongé sept fois à plus de 5000 m et trois fois à plus de 6000 m ! Il s’agit d’une performance exceptionnelle avec plus de 82 km parcourus sur le fond en 133 heures. Nous avons pu ramener plus de deux tonnes de roches très diversifiées, certaines très déformées, témoin des processus tectoniques qui dominent l’accrétion à cet endroit. Pour autant, le magmatisme n’est pas absent, même si très localisé, et des nombreuses plongées dans le domaine axial ont ramené des basaltes frais, avec du verre. Les premiers résultats montrent une accrétion dominée par la tectonique avec une zone néo-volcanique très faillée et des directions très obliques par rapport à la direction d’extension. Près de la transformante, une succession de « core-complexes », faillés et inactifs, correspondent à des larges zones de manteau exhumé. Cerise sur le gâteau, nous avons pu découvrir lors des deux dernières plongées, des vestiges d’activité hydrothermale sur une structure composée de péridotites. Sur les flancs de cette colline, une activité résiduelle sous sédiments persiste.

Sémardi d’Anouck Hubert

ALLOHa | Advanced Living Lab For Ocean Hacks

Mardi 26 mars 2019, nous recevrons Anouck Hubert Qui nous parlera d’ALLOHa

As a place for collaborative innovation, ALLOHa aims to bring together the scientific communities, in Marine Sciences and Data Sciences along  with companies that innovate in these fields.
The goal is to create an environment enablingcollaboration and the emergence of innovative solutions for sustainable ocean use.
Hosted on the Datarmor, a supercomputer for marine data, the ALLOHa sandbox contains data, computing resources, and analysis tools, providing a secure space of experimentation for developing proofs-of-concept and collaborative projects.

Site Officiel

RDV le 26 à 13H30

26 mars 2019

Sémardi de Maëlle Torterotot

Retour de mission : OBS AUSTRAL 2019 à bord du Marion Dufresne

La campagne océanographique OBS AUSTRAL 2019 s’est déroulée à bord du Marion Dufresne, du 6 janvier au 14 février 2019. Les différentes équipes scientifiques embarquées travaillaient sur des programmes d’observation à long terme des propriétés biologiques, physiques et chimiques de l’océan Indien austral. Parmi eux, le programme OHASISBIO (Observatoire HydroAcoustique de la SISmicité et de la BIOdiversité) est mené depuis 2010 par une équipe du LGO constituée cette année de Mickaël Beauverger, Jean-Yves Royer et Maëlle Torterotot. Le but de cet observatoire est de collecter des données acoustiques, afin de surveiller l’activité sismique ainsi que les mouvements migratoires des grandes baleines dans l’océan Indien austral. Cette campagne sur le Marion Dufresne était par ailleurs l’occasion de ravitailler les bases des TAAF (Terres Australes et Antarctiques Françaises) des districts de Crozet et Kerguelen.

Lors de ce Sémardi un retour sur  le programme OHASISBIO 2019 ainsi que de nombreuses photos prises durant la mission OBS AUSTRAL seront présentés.

RDV le 12 mars à 13h30

12 mars 2019

Sémardi de Jean Lecoulant et Matthieu Olivier

Matthieu Olivier : présentation nouveau doctorant : Modélisation stratigraphique de l’impact des courants tidaux et marins.  Application à la Rade de Brest.

L’objectif principal de ce projet est de mettre en place un modèle stratigraphique capable de retranscrire la sédimentation Holocène de la Rade de Brest. Or la zone d’étude étant un système estuarien bien protégé, des phénomènes hydrodynamiques comme la marée ont une influence qui est supposée importante sur la sédimentation. De plus ces processus de fine échelle temporel sont rarement représentés dans les modèles stratigraphiques.

Pour cela la première partie du travail consiste à définir et quantifier les processus influant sur les dépôts de la rade, via un modèle hydro-sédimentaire (Mars_3D MUSTANG). La validité des observations pourra être vérifiée avec l’aide d’un modèle géologique qui sera construit en parallèle, sur la base de travaux antérieurs.

C’est seulement une fois la dynamique de dépôt identifiée que les observations pourront être adaptées à un modèle stratigraphique. Cependant le changement d’échelle de temps entre les deux types de modélisation représente une des clefs de ce sujet de thèse et est indispensable pour modéliser les dépôts liés aux derniers 10 000ans.

Voir la vidéo

Jean Lecoulant : Génération et propagation modale d’ondes T simulées

Les ondes T sont des ondes émises par les séismes sous-marins. Elles font l’objet d’un intérêt croissant, car leur observation à l’aide d’hydrophones doit permettre de mieux comprendre la dynamique des dorsales médio-océaniques. Dans cette perspective, la connaissance des ondes T peut être améliorée grâce à des simulations numériques, en utilisant un code 3D aux éléments finis spectraux (SPECFEM3D). Nos simulations montrent que les ondes T suivent une propagation modale et elles mettent en évidence les facteurs qui influencent la génération de ces ondes.

voir la vidéo

4 décembre 2018

Sémardi de Flora Solon : Electrical Conductivity Structure Across Parnaiba basin, NE Brazil

Broadband and long period magnetotelluric (MT) data spanning from 0.001 s to 50,000 s were acquired in Parnaíba cratonic basin along one EW profile of approximately 1430 km long. The investigation depth varies from a couple of hundred meters to approximately 100 km, probing the subsurface resistivity structures of the Precambrian crust. Analysis of broadband data and 3D inversion of long period data revealed the presence of different lithospheric blocks bounded by major electrical discontinuities. These lithospheric blocks constitute: a mainly resistive crust and upper mantle along the western part of the study area, comprising Amazonian craton and western border of Parnaíba basin; a central block characterized by broad highly conductive anomaly extending to upper mantle; and the eastern block characterized by two resistive verticalized anomalies intercalated with a conductive zone. The bulk conductivity increase in the crust beneath the central part of the Parnaíba basin is unexpected for a cratonic basement. Our results support that this is due to the impregnation of the lithosphere by conducting minerals related to tectonic events involving either the Brazilian orogenic processes or to dispersed magmatic residues associated with the continuous igneous intrusions that occurred during the Triassic and Cretaceous.

voir la vidéo