Soutenance de thèse de Denovan Chauveau

Étude du couplage Tectonique/Érosion/Eustatisme sur la morphogenèse des séquences de terrasses de récifs coralliens émergées quaternaires

https://bbb-soutenance.univ-brest.fr/b/aut-mjy-jdd

Durant le Quaternaire, les variations importantes et fréquentes du niveau marin, associées au soulèvement tectonique, ont localement provoqué l’émersion des récifs coralliens, formant des séquences de terrasses de récifs coralliens. Ces dernières sont largement répandues à travers le monde et constituent une part importante des formations géologiques littorales. De l’échelle mondiale à locale, les séquences de terrasses de récifs coralliens sont des enregistrements essentiels du niveau marin, du paléoclimat et de la tectonique du Quaternaire. Cette thèse a pour objectif d’améliorer la compréhension de la morphogenèse de ces séquences en étudiant les différents processus qui les génèrent (mouvements tectoniques, variations eustatiques, bioconstructions récifales) et les dégradent (érosion marine, dénudation continentale). Pour cela, une analyse géomorphologique précise de la séquence de terrasses de récifs coralliens du Cap Laundi (île de Sumba, Indonésie) a été effectuée, grâce à des prospections de terrain et à l’exploitation sous SIG de MNT, de données de GPS différentiel et d’images satellites. Des datations (230Th/U) et des modélisations numériques sont réalisées afin de contraindre les processus de génération de la séquence. Pour quantifier la dégradation, des taux de dénudation continentale (chimique et alluviale) sont calculés à partir des concentrations en cosmonucléides 36Cl mesurées dans les roches carbonatées formant les terrasses. Les principaux résultats de cette thèse ont, entre autres, permis de mettre en évidence, 1) les différentes étapes de la morphogenèse des terrasses de récifs coralliens, notamment celles associées au dernier stade interglaciaire (MIS 5), 2) les phénomènes de réoccupation (constructive et érosive) affectant les terrasses basses de la séquence du cap Laundi, 3) le ratio entre les taux de dénudation continentaux et marins, et 4) les processus de formation et de migration des knickpoints (ondes d’incision) générés par les variations eustatiques quaternaires dans les rivières drainant la séquence. Ainsi, cette thèse démêle les composantes tectoniques, érosives et eustatiques, de même que leur couplage, responsables de la formation de la séquence de terrasses de récifs coralliens du Cap Laundi.

Mots clés : Quaternaire ; Séquence de terrasses de récifs corraliens ; Tectonique ; Érosion ; Eustatisme.

Composition du Jury : Vincent REGARD Maître de Conférences – Université Toulouse III Paul Sabatier

                                        Nathalie FEUILLET Directrice de recherche CNRS – IPGP

                                        Jacques DÉVERCHÈRE Professeur – Université de Bretagne Occidentale

                                        Carole PETIT Professeure – Geoazur / Université de Nice

                                        Frédérique LECLERC Professeure assistante – Geoazur / Université de Nice

Directrice de thèse :      Christine AUTHEMAYOU Maître de Conférences – Université de Bretagne Occidentale

Invités :                          Bernard DELCAILLAU Maître de Conférences – Université de Caen Normandie

                                        Stephan JORRY Chercheur – IFREMER