Sémardi de Jean Lecoulant et Matthieu Olivier

Matthieu Olivier : présentation nouveau doctorant : Modélisation stratigraphique de l’impact des courants tidaux et marins.  Application à la Rade de Brest.

L’objectif principal de ce projet est de mettre en place un modèle stratigraphique capable de retranscrire la sédimentation Holocène de la Rade de Brest. Or la zone d’étude étant un système estuarien bien protégé, des phénomènes hydrodynamiques comme la marée ont une influence qui est supposée importante sur la sédimentation. De plus ces processus de fine échelle temporel sont rarement représentés dans les modèles stratigraphiques.

Pour cela la première partie du travail consiste à définir et quantifier les processus influant sur les dépôts de la rade, via un modèle hydro-sédimentaire (Mars_3D MUSTANG). La validité des observations pourra être vérifiée avec l’aide d’un modèle géologique qui sera construit en parallèle, sur la base de travaux antérieurs.

C’est seulement une fois la dynamique de dépôt identifiée que les observations pourront être adaptées à un modèle stratigraphique. Cependant le changement d’échelle de temps entre les deux types de modélisation représente une des clefs de ce sujet de thèse et est indispensable pour modéliser les dépôts liés aux derniers 10 000ans.

Voir la vidéo

Jean Lecoulant : Génération et propagation modale d’ondes T simulées

Les ondes T sont des ondes émises par les séismes sous-marins. Elles font l’objet d’un intérêt croissant, car leur observation à l’aide d’hydrophones doit permettre de mieux comprendre la dynamique des dorsales médio-océaniques. Dans cette perspective, la connaissance des ondes T peut être améliorée grâce à des simulations numériques, en utilisant un code 3D aux éléments finis spectraux (SPECFEM3D). Nos simulations montrent que les ondes T suivent une propagation modale et elles mettent en évidence les facteurs qui influencent la génération de ces ondes.

voir la vidéo