Outils personnels

Vous êtes ici : Accueil / Labo LGO

Présentation générale

Objectifs

Le Laboratoire Domaines Océaniques a pour objectif général de mieux comprendre la genèse et l’évolution des domaines océaniques depuis le littoral jusqu'aux grands fonds via une approche résolument multidisciplinaire.

Plus spécifiquement, ses équipes de recherche visent à :

  • connaître la dynamique des transferts de matière terre-mer à différentes échelles de temps et étudier les évolutions de la biodiversité animale et végétale des océans, du Paléozoïque au Quaternaire;
  • contraindre l’évolution géodynamique de certaines marges, passives ou actives, par l’analyse conjointe et multidisciplinaire de leur activité tectono-sédimentaire, magmatique et volcanique;
  • appréhender les paramètres contrôlant l’expression de l’extension lithosphérique en domaine océanique et continental, et identifier des lois de comportement et des influences communes (sismogénèse, relations tectonique/magmatisme, circulations hydrothermales);
  • approfondir notre compréhension des manteaux telluriques en étudiant la chimie des météorites des corps planétaires, en appliquant l'imagerie géophysique globale aux planètes du système solaire, et en modélisant la dynamique des manteaux.

Missions et collaborations

Nous effectuons trois missions complémentaires dévolues à l'IUEM, qui s'enrichissent mutuellement : recherche, formation et observation.

  • La recherche est centrée sur des contextes géodynamiques et géomorphologiques caractéristiques des domaines océaniques. Elle est réalisée au sein de quatre équipes thématiques de de deux pôles (instrumentation marine et analytique). Elle s'appuie sur les forces locales et régionales en géosciences marines, par l’association avec des équipes de recherche de l’Université de Bretagne Sud (UBS) et du Service Hydrographique et Océanographique de la Marine (SHOM) et par une étroite collaboration avec l'Unité Géosciences Marines de l'IFREMER. Le Laboratoire a aussi une tradition longuement établie de collaborations en France et à l’étranger.
  • La formation est assurée auprès des doctorants de l'EDSM et des mentions du Master Sciences de la Mer et du Littoral de l'IUEM (Géosciences Brest et Physique Marine).
  • Nos tâches d’observation concernent :
- le domaine hauturier avec les observatoires hydroacoustiques OHASIS-BIO et MOMAR, labellisés comme «sites instrumentés»,
- le domaine littoral avec le SOERE (Systèmes d'Observation et d'Expérimentation sur le long terme pour la Recherche en Environnement) « Trait de côte », et de l'Erosion aux Antilles qui s'inscrit dans le Réseau des Bassins Versants.

    Statuts

    Le laboratoire Géosciences Océan est une Unité Mixte de Recherche (UMR 6538) ayant pour tutelles l’Université de Brest (UBO) et le CNRS.

    Il intègre également l’équipe de Géosciences Marines et de Géomorphologie du littoral de l’UBS. Il est en outre associé avec le SHOM et le CETMEF. Il est hébergé à l’IUEM sur le site du technopôle Brest Iroise.

    Infrastructures

     

    Personnel

    Un peu plus d'une centaine de personnes fait partie du Laboratoire Domaines Océaniques (111 au 1er janvier 2014) :

    • 46 chercheurs et enseignants-chercheurs
    • 15 ingénieurs, techniciens et administratifs (ITA et BIATSS)
    • 38 doctorants, post-doctorants et invités
    • 12 autres personnels non permanents

    Historique

    Créé en 1988 le laboratoire se prénomme URA 1278. C’est une composante UBO/CNRS du GIS « Océanologie et Géodynamique » , groupement associant l’IFREMER, L’ORSTOM, le BRGM, l’Université de Bretagne Occidentale et le CNRS, dans le domaine des Géosciences Marines.

    En 1989 le GIS devient le GDR GEDO «Genèse et Evolution des Domaines Océaniques » avec les mêmes partenaires. A cette date l’effectif du laboratoire est d'une cinquantaine de personnes dont 31 permanents.

    Les cinq équipes de recherche d’alors sont rejointes par une sixième équipe lorsque celle de paléontologie demande son rattachement à l’UMR 6538 en 1997.

    Le laboratoire est dirigé successivement par  René Blanchet, Thierry Juteau, Jean Goslin, Pascal Tarits, Jean-Yves Royer, Christophe Delacourt.

    En 1998 l’UMR 6538 déménage dans les locaux flambant neuf de l’Institut Universitaire Européen de la Mer (IUEM) à Plouzané, ce qui a permis de regrouper tous les laboratoires de l’Université travaillant dans le domaine de la mer en un seul lieu afin de favoriser l’interdisciplinarité.

    L’effectif du laboratoire a doublé depuis 1989 puisque nous venons de dépasser le nombre de 110.