Outils personnels

Vous êtes ici : Accueil / Equipements / Paléontologie

Plateforme technologique de Micropaléontologie et Palynologie

 

Le laboratoire de Paléontologie de Brest, a mis en place depuis 1970, une activité centrée sur le traitement d’échantillons de roches sédimentaires et l’extraction des microfossiles, pour le développement de programmes de recherche en palynologie et micropaléontologie.
La plate-forme assure tous les traitements de base pour l’extraction des microfossiles, et la préparation du travail des spécialistes. Elle répond aux besoins de la recherche fondamentale et de la recherche appliquée en relation avec les demandes de l’industrie, ou d’organismes publics ou privés. La recherche appliquée est développée par  l’intermédiaire de la « business unit »  SCITERTECH,  qui propose un ensemble de prestations de services (traitements des échantillons – extractions de microfossiles), et d’expertises notamment en palynologie du Paléozoïque.

figurePalyno1

Technologie et aspects réglementaires :


Une technologie standard bien que hautement spécialisée, issue de la recherche publique, est utilisée pour l’extraction des microfossiles et des micro-organismes des sédiments et leur concentration. Les techniques intègrent toutes les innovations et aspects réglementaires
pour assurer la qualité et la sécurité au laboratoire, et la maîtrise des risques industriels pour l’environnement.

Les attaques acides ou à l’eau oxygénée fort volume, selon la nature organique, siliceuse ou carbonatée des microfossiles à extraire des sédiments, sont effectuées sous hottes aspirantes. Le matériel est ensuite tamisé, concentré par liqueur dense et éclairci, si nécessaire, et monté entre lame et lamelle sur platines chauffantes.

Le potentiel d’exploitation :


L’étude des microfossiles extraits des roches sédimentaires, concerne différentes applications : la biostratigraphie pour un calage précis des évènements géologiques ; l’étude des changements paléoenvironnementaux et paléoclimatiques.

Le potentiel d’exploitation dépend des orientations de la recherche a effectuer, de nos implications dans les programmes nationaux et internationaux, ou les programmes d’exploration.

 

Contact : Alain Le Hérissé (CNRS)