Formations adossées au LGO

Licence Sciences Technologie Santé (STS)

Mention Sciences de la Terre

La mention Sciences de la Terre de la Licence STS s’appuie fortement sur le LGO et sur sa multi-disciplinarité (géologie structurale, géochimie, géophysique, paléontologie, pétrologie, sédimentologie).

Tous les enseignements en sciences de la Terre sont effectués par les enseignants-chercheurs du LGO et particulièrement dans leur spécialité.

Elle propose trois parcours

Mention Physique Marine (Marine Sciences)

Cette formation du domaine SML est à vocation internationale. Les enseignements se font en anglais depuis 2013.

Le Master 1 est ouvert aux étudiants avec une licence de physique générale, de mathématiques, ou de géophysique, ou tout autre parcours équivalent. Aucun pré-requis en Sciences de la Terre n’est demandé.

Ce Master est en co-accréditation avec l’ENSTA-Bretagne. Les étudiants ingénieurs de 3ème année ENSTAB peuvent suivre le double cursus Hydrographie Océanographie et master Physique Marine.

Seul le parcours Géophysique Marine de cette mention s’adosse sur le LGO.

Master Sciences de la Mer et du Littoral (SML)

Mention Science de la Terre et des Planètes, Environnement (STPE)

Cette formation du domaine SML est adossée au Laboratoire Géosciences Océan, sous la tutelle de l’Université de Bretagne Occidentale (UBO) mais également de l’Université de Bretagne Sud (UBS), du CNRS et de l’Ifremer.

Elle propose deux parcours :

Les plus : Nombreux terrains à terre et en mer nationaux et internationaux, intervenants Ifremer, liens avec les entreprises, une UE université flottante pour le parcours Géosciences Océan (mission longue sur un bateau océanographique) sur dossier et des cadres privilégiés, participation active à la vie du laboratoire (séminaires, etc…).

Doctorat : l’École Doctorale des Sciences de la Mer et du Littoral (EDSML)

Dans le cadre de l’EDSML, le LGO accueille chaque année 5 à 6 nouveaux doctorants, auxquels s’ajoutent 2 à 3 doctorants dans le cadre de collaborations internationales.

Ces thèses de doctorat sont financées par :

  • des bourses du Ministère de l’Education Nationale (MEN), attribuées à l’EDSML
  • des bourses des collectivités territoriales,
  • des bourses CNRS, CNES,
  • des bourses Ifremer dans le cadre de programmes en collaboration,
  • des bourses industrielles dans le cadre de programmes spécifiques,
  • des bourses européennes (étudiants de la communauté européenne),
  • ou des bourses de gouvernements étrangers (étudiants étrangers).