ULTIMA2

Spectromètre optique ULTIMA2

Spectromètre de masse TRITON

Spectromètre de Masse à Thermo-ionisation (MC TI-MS)

Caractéristiques : Depuis 2001, l’UMR 6538 LGO met en oeuvre un spectromètre de masse à thermo-ionisation et multicollection (MC TI-MS) ThermoFisher Scientific Triton. Celui-ci est équipé d’un ensemble de détection constitué de 9 collecteurs de type « cages de faraday » (1 fixe et 8 mobiles) et d’un compteur d’ions (SEM), en position axiale, auquel est associé un filtre en énergie (RPQ) spécifiquement dédié à la mesure des compositions isotopiques du Th.

Applications :

Le Triton est utilisé dans le cadre des projets de recherches en géochimie et bio-géochimie développés au sein de l’IUEM, pour la mesure des compositions isotopiques d’échantillons naturels principalement d’origine océanique. Les échantillons analysés sont extrêmement variés : roches magmatiques et sédimentaires, fluides (eaux de mer et de rivières, échantillons hydrothermaux), biologiques (coquilles, matière molle), etc… En routine, nous mesurons les compositions isotopiques en Sr et en Nd, en pilotage manuel ou au cours de sessions automatisées ; le Triton pouvant aussi réaliser des mesures des rapports isotopiques du Pb, des déséquilibres radioactifs U-Th et des rapport isotopiques de l’Os (en ions négatifs). Le Triton est aussi impliqué dans de nombreux programmes en géochronologie d’échantillons géologiques anciens avec détermination des concentrations en Rb-Sr et Sm-Nd par la méthode de la dilution isotopique.

Contact : Philippe Nonnotte – IR UMR 6538 LGO

spectrométrie

Spectromètre de masse X-Series 2

Spectromètre de Masse Quadripolaire Couplée à un Plasma Induit (ICP-Q-MS)

Caractéristiques : L’ICP-Q-MS ThermoFisher Scientific X-Series 2 est un spectromètre de masse à plasma induit doté d’un analyseur quadripolaire.

Ce spectromètre est équipé d’une chambre de nébulisation à effet Peltier (réduction du taux d’oxyde), d’une chambre de collision-réaction (diminution des interférences) et d’un passeur ESI disposant d’un système d’introduction SC Fast (diminution du temps de rinçage entre chaque échantillon).

Il permet la mesure d’éléments sous forme de traces (concentration < 1 ppm) avec une limite de détection donnée à 10-9 ppm.

Applications :

Ses principales applications sont :

  • l’analyse d’éléments traces dans les roches océaniques et sédiments

  • l’analyse d’éléments traces dans des eaux de mers

  • l’analyse d’éléments traces dans des échantillons biologiques

  • la calibration de colonnes

  • la vérification de chimie

Le couplage du Quad X-Series 2 avec le laser à 193 nm Compexpro 102 Coherent, situé dans la même salle, peut être aussi réalisé pour la mesure des concentrations in situ.

 

Contacts: Marie-Laure Rouget – AI UMS 3113 – IUEM ; Bleuenn Gueguen – IR UMS 3113 – IUEM

Spectromètre de masse Element XR

Spectromètre de masse haute résolution à source plasma à couplage inductif (HR-ICPMS) et système d’ablation laser 193 nm Compex Pro 102 Coherent

Carcatéristiques :
L’HR-ICPMS, ThermoFisher Scientific Element XR est un spectromètre de masse haute résolution à plasma induit qui sélectionne les ions en masse par double focalisation grâce à la combinaison d’un secteur magnétique et d’un secteur électrostatique. Le spectromètre de masse ELEMENT XR a été installé en Octobre 2017. Cette nouvelle génération d’ELEMENT XR (XR pour « eXtended Range ») est dotée d’une nouvelle pompe interface « sèche » permettant d’obtenir un meilleur vide à l’interface qui améliore la transmission des ions et donc la sensibilité, et d’une cage de faraday (en plus du compteur d’ions) qui permet d’augmenter la senisiblité maximum du système de détection d’un facteur 1000 par rapport à l’ancienne génération d’ELEMENT 2. L’ELEMENT XR dipose également d’un nouveau filtre de lentilles qui permet d’améliorer la sensibilité en abondance.
Il est également possible de configurer le système d’introduction en « mode Jet » en utilisant un cône êcréteur « X » et un cône échantillonneur « Jet » ainsi qu’un système de désolvatation de type Apex afin de réduire la production d’oxydes dans le plasma. Cette configuration permet d’augmenter la sensibilité d’un facteur 10 par rapport au mode classique.
Cette technique d’analyse permet une détection rapide et multi élémentaire à de très faibles niveaux de concentration. Les limites de détection peuvent atteindre 0,01 pg/g pour certains éléments en mode classique et jusqu’à 0,001 pg/g en mode Jet.

Applications : Dans le cadre des projets de l’UMR6538, ces instruments sont utilisés pour l’analyse des éléments en trace dans les roches océaniques et sédiments en mode liquide, ou pour l’analyse de ces éléments dans les minéraux de ces mêmes roches en mode laser. Il est également possible de faire des datations U-Pb dans des minéraux contenant une forte concentration d’U-Th-Pb.
Plus largement à l’échelle du PSO, on réalise les mesures de concentrations dans des otolithes de poisson, des coquillages et des eaux de rivière et de mer, grâce à ces deux appareils. Les analyses ponctuelles effectuées grâce au faisceau laser de l’ordre de 60 μm dans les coquilles permettent, par exemple, de déterminer les variations des conditions environnementales dans lesquelles ont vécu ces coquilles.

Contact : Bleuenn Gueguen – IR CNRS UMS 3113 -IUEM