Articles

Les réponses aux polluants émergents et au multi-stress

Le LEMAR présente un fort potentiel de recherche en écotoxicologie, au sein de la place brestoise, dans le cadre de collaborations soutenues avec le CEDRE et ANSES, et au niveau national, avec sa participation active au Réseau en Écotoxicologie Aquatique, et son animation du GDR PHYCOTOX. Nous allons donc clairement développer nos approches en écotoxicologie, en considérant l’impact sur les organismes marins de polluants émergents (micro et nano plastiques), des micro-algues toxiques, mais aussi les effets des pollutions diffuses et du multi-stress (stress chimique, thermique, hypoxique) sur les populations naturelles en zones côtières. .Notre démarche vise à intégrer les nouvelles approches « omiques » en écotoxicologie, avec la bioénergétique et la fitness des organismes. Nous nous inscrivons ainsi pleinement sur l’exploration de la réponse de populations aux multi-stress, dans le cadre conceptuel de la « tolérance au stress limitée par l’énergie
» (Sokolova et al. 2012, 2013). D’autres travaux à l’interface entre écologie, ressources halieutiques et santé se développent à travers l’étude de l’accumulation des métaux lourds dans les  organismes.