Outils personnels

Vous êtes ici : Accueil / La recherche / Axes pluridisciplinaires

Axes pluridisciplinaires de l'IUEM

 

bandeau_AT.jpg

La recherche à l'IUEM s'effectue au sein des laboratoires mais aussi dans le cadre d'axes transverses, qui rassemblent des équipes de plusieurs laboratoires et de plusieurs disciplines autour de thématiques majeures sur lesquelles de avancées scientifiques ne peuvent être réalisées que par des approches décloisonnées. Cinq axes transverses ont été définis pour la période 2012-2015.

Microorganismes aux interfaces marines

Les activités de recherche sur ces questions concernent le Lemar, Domaines océaniques, le LMEE et le LBCM (Laboratoire de Biotechnologie et Chimie Marine de l’Université de Bretagne Sud).

  • les microorganismes de la colonne d’eau, depuis l’atmosphère jusqu’aux environnements pélagiques et leur influence sur les grands cycles biogéochimiques globaux, incluant les cycles du carbone, de l’énergie et des nutriments ;
  • les microorganismes aux interfaces biotiques et l’importance des biofilms dans la biologie, l’écologie, la fitness et l’évolution de l’hôte ;
  • Les activités, l’étendue, les limites, l’évolution et le maintien de la vie au sein de la biosphère profonde de la croûte océanique, des sédiments marins aux systèmes mantelliques et hydrothermaux.

Océan, écosystèmes marins et évolution du climat

Cet axe vise à rapprocher les équipes concernées par les rapports entre la physique océanique, la biogéochimie et la biologie, dans le contexte général du changement climatique. Il concerne essentiellement le LOPS et le Lemar, mais aussi Domaines océaniques.

  • La réponse des cycles biogéochimiques à la variabilité climatique, à l’échelle du bassin Atlantique
  • Observation des mécanismes de variabilité sur les marges continentales: de la physique au plancton
  • Processus physiques et distribution des éléments trace en Atlantique Nord
  • Interactions physique-biogéochimie

Vulnérabilité des milieux marins et des sociétés face aux changements globaux et locaux

Cet axe a pour but de proposer une approche de la vulnérabilité du système marin et côtier partagée, sur la base de projets scientifiques existants ou plus prospectifs et de structurer la communauté autour de cette thématique générale. Il réunit des membres du Lemar, de Géomer, d'Amure, de Domaines océaniques et du LOPS.

  • Climat, écosystèmes, ressources et gouvernance des océans
  • Approche systémique de la vulnérabilité sur le continuum terre-mer

Les énergies marines renouvelables

Les objectifs de cet axe sont de construire une synergie interdisciplinaire afin de développer une approche intégrée sur les impacts environnementaux, juridiques et socio-économiques de l’implantation des Energies Marines Renouvelables à la pointe de Bretagne. Domaines océaniques, le Lemar, Amure et Géomer sont impliqués dans cet axe.

  • Impacts géophysiques et morpho-sédimentaires
  • Impacts écologiques
  • Approche juridique
  • Impacts socio-économiques

Science et société

Les risques côtiers

Ce site internet a pour vocation de présenter les projets de recherches, en cours ou achevés, au sein des laboratoires de l'IUEM et de leurs partenaires sur la thématique des risques côtiers. Il propose également des outils pour la gestion des risques côtiers, à destination notamment des gestionnaires.

Enregistrer

Photo du mois

Geovide_PLherminier_0790.JPG

(C) Pascale Lherminier / Ifremer