Outils personnels

Vous êtes ici : Accueil / L'institut / Actualités / Soutenance de thèse en Océanographie Physique et Environnement par Alexis BEUDIN

Soutenance de thèse en Océanographie Physique et Environnement par Alexis BEUDIN

Cette thèse aura lieu le vendredi 12 décembre 2014 à 11h, à l'IUEM, amphi B

Sujet : "Dynamique et échange sédimentaire en rade de Brest impactés (et non impactée) par l'invasion de crépidules"

 

Résumé

Cette thèse est une contribution à l'étude de la dynamique sédimentaire dans l'écosystème de la rade de Brest. Elle a pour objectif de décrire, par la simulation numérique et l'observation in situ, le mouvement des masses d'eau et de sédiments sous l'influence de la marée à l'échelle de la rade, et l'impact de la distribution spatiale actuelle des populations de crépidules sur le transport de sédiments en suspension et l'évolution des fonds.

Un modèle bidimensionnel horizontal (2DH) est mis en œuvre à partir du code TELEMAC. Il intègre la variabilité spatiale du substrat, et rend compte de la présence physique (macro-rugosité, partition de la contrainte de cisaillement) et de l'activité biologique (filtration de l'eau chargée de particules en suspension, production de biodépôts) des crépidules. Les mesures de hauteur d'eau, de vitesse du courant, et de vitesse de frottement valident de façon satisfaisante les choix de paramétrisation du modèle hydrodynamique. Les mesures de concentration de matière en suspension en rade de Brest sont sporadiques, et leur analyse est compliquée. Le modèle sédimentaire constitue un outil de compréhension. Il informe de l'évolution temporelle de la contribution de différents types de sédiments et de leur origine aux concentrations locales de sédiments en suspension et déposés. Il permet de suivre le cheminement des sédiments principalement en suspension, de quantifier les échanges entre les sous-bassins de la rade et avec le fond. L'introduction sur le fond des colonies de crépidules (assimilées à des cylindres) induit une diminution de la vitesse du courant à l'aplomb et dans leur sillage, compensée par une augmentation en périphérie, entraînant une modification globale des zones d'érosion et de dépôt de sédiments. Localement, les macro-rugosités ont un effet antagoniste selon leur répartition: des densités moyennes augmentent le frottement de peau et les remises en suspension, tandis que des densités élevées induisent un masquage des sédiments sur le fond duquel résulte une accrétion. Par comparaison à leur impact hydrodynamique, l'activité biologique des crépidules joue un rôle secondaire sur la dynamique sédimentaire.

Mots clés: écosystème côtier semi-fermé, marée, rivières, matière en suspension, sédiments hétérogènes et mixtes, macrofaune, modélisation numérique, mesures in situ

Photo du mois

Geovide_PLherminier_0790.JPG

(C) Pascale Lherminier / Ifremer