Outils personnels

Vous êtes ici : Accueil / L'institut / Actualités / Soutenance de thèse de Géographie par Jade Georis

Soutenance de thèse de Géographie par Jade Georis

Cette soutenance de thèse aura lieu le vendredi 05 décembre à 13h30 à l'IUEM, amphi B.

Sujet : Les Infrastructures de Données Géographiques (IDG) : développement d'une méthodologie pour l'étude des usages. Le cas des acteurs côtiers et de la GIZC en France."

Résumé

Les Infrastructures de Données Géographiques (IDG) ont été mises en place depuis une vingtaine d’années afin notamment de contribuer aux politiques publiques environnementales en facilitant la mise à disposition et le partage des informations géographiques.
Au vu des dynamiques en cours relatives à la fois à la production et à la circulation de l’information géographique environnementale, le questionnement à l’origine de cette thèse s’inscrit dans le cadre général d’une meilleure compréhension des pratiques de gestion de l’environnement. Il concerne l’étude de la contribution des IDG à la Gestion Intégrée des Zones Côtières (GIZC) française, gouvernance territoriale spécifique et complexe pour laquelle le recueil et le partage, notamment via les IDG, d’informations géographiques ont été identifiés depuis les années 2000 comme des composantes majeures pour fonder la politique de la mer et du littoral. Néanmoins, la contribution effective des IDG dépend des réponses qu’elles apportent à leurs usagers.
Du point de vue méthodologique, ce travail de recherche met en oeuvre une stratégie exploratoire se focalisant sur les usages et les besoins des acteurs côtiers ainsi que sur la nature complexe et dynamique des IDG :

- Une enquête nationale basée sur un questionnaire en ligne et exploitée par une triple analyse : statistique, par réseaux sociaux (Social Network Analysis) et thématique ;
- Une étude de cas infranationale, reposant sur des entretiens semi-directifs auprès de personnes-ressources et analysée thématiquement puis par diagrammes de flux de données (DFD).

Ces techniques de recueil et d’analyse ont été choisies et mises en oeuvre de manière intégrée et complémentaire pour permettre une compréhension, une explication et une généralisation du système IDG dans le contexte de la GIZC. Pour chacune des phases de la recherche, trois types de résultats sont dégagés : le profil des usagers, les IDG jouant un rôle dans la gestion des littoraux français, et leur contribution à la gestion de ces territoires. Il ressort de cette série de synthèses, d’abstractions et de modélisations, une contribution à la connaissance des phénomènes d’appropriation des IDG et des flux informationnels associés.

Mots-clés : Infrastructures de Données Géographiques (IDG), Gestion Intégrée des Zones Côtières (GIZC), usage, modélisation, acteurs côtiers, approche pluri-méthodologique
---
Spatial Data Infrastructures (SDIs): methodology development for the study of usages
The case of coastal stakeholders and ICZM in France

Abstract

Spatial Data Infrastructures (SDIs) have been implemented over the last twenty years in particular in order to contribute to Environmental Policy by improving geographic information access and sharing processes.
Given the current dynamics of both production and circulation of environmental geographic information, the general aim underlying this research is part of the general framework for a better understanding of environmental management practices. This research focuses specifically on French SDIs and their contribution to Integrated Coastal Zone Management (ICZM), a complex form of territorial governance for which the collection and sharing, particularly via SDIs, of geographic information have been identified, since the 2000s, as a major component on which to found coastal and marine public policies. However, the real contribution of SDIs depends on the answers they provide to their users.
From a methodological perspective, this PhD is implemented by an exploratory research approach focusing on the usages and needs of coastal stakeholders as well as on the complex and dynamic nature of SDIs. The research approach is divided into two phases:

- A national online survey examined by a triple analysis: Statistical analysis, Social Network Analysis (SNA) and thematic analysis;
- A sub-national case study based on semi-structured interviews with key informants and analyzed thematically and by Data Flow Diagrams (DFD).

These data collection and analysis techniques have been selected and implemented in an integrated and complementary approach to enable understanding, explanation and generalization of the "SDI system" in the context of ICZM.
For each phase of the research, three types of results emerged: the profile of users, the type of SDIs playing a role in the management of French coasts, and their contribution to the management of these areas. The above-described research has resulted in a contribution to the knowledge of SDI appropriation and the associated information flows.

Photo du mois

Geovide_PLherminier_0790.JPG

(C) Pascale Lherminier / Ifremer