Outils personnels

Vous êtes ici : Accueil / L'institut / Actualités / Avis de soutenance de thèse en biologie marine par Yanouk Epelboin

Avis de soutenance de thèse en biologie marine par Yanouk Epelboin

Cette soutenance de thèse intitulée "Signaux liés aux contraintes environnementales chez l'huître creuse Crassostrea gigas" aura lieu le vendredi 18 décembre à 9h30 dans l'amphi A de l'IUEM.

L‘huître creuse Crassostrea gigas est une espèce sentinelle des habitats estuariens et côtiers, soumis à des contraintes environnementales. Les bivalves, comme l‘huître, sont des espèces modèles pour comprendre les mécanismes d‘adaptation à l‘environnement et aux pollutions d‘origine anthropique. Les protéines kinases traduisent les signaux de l‘environnement en décisions cellulaires par des phosphorylations afin de réguler l‘activité de la cellule et la physiologie de l‘animal. Le kinome est l‘ensemble des protéines kinases d‘une espèce. Profitant de la disponibilité récente du génome de C. gigas, nous avons identifié et caractérisé son kinome qui possède tous les groupes connus de kinases des eucaryotes et la quasi-intégralité des sous-familles de kinases existantes chez l‘homme. La plupart de ses sous-familles ne possèdent qu‘un membre tandis qu‘il y en a plusieurs chez les vertébrés. Dans son habitat, l‘huître peut être exposée à des pesticides utilisés dans un cadre agricole. Au travers de l‘étude d‘une contamination au metconazole et à l‘isoproturon à des concentrations environnementales, nous avons mis en évidence une réponse physiologique de l‘huître. Cette réponse passe par la suractivation de l‘AMP-activated protein kinase (AMPK), déjà décrite biologiquement chez C. gigas. L‘AMPK est un senseur métabolique qui joue un rôle fondamental dans le contrôle de l‘énergie. Les pesticides à concentrations environnementales ont également modifié l‘activité de certaines enzymes glycolytiques (métabolisme énergétique) et du système antioxydant. L‘analyse du protéome (par approche globale en électrophorèse bidimensionnelle) a confirmé l‘impact de ces pesticides sur le contenu en certaines enzymes de la néoglucogenèse et de la réponse antioxydante. De plus, l‘isoproturon, et non le metconazole, tend à induire une hypométhylation globale de l‘ADN. Dans ce travail de thèse, nous avons ainsi contribué à l‘augmentation des connaissances sur des signaux impliqués dans la réponse de l‘huître à son environnement et lors d‘une contamination par des pesticides à des concentrations proches de celles retrouvées dans le milieu.

Photo du mois

Geovide_PLherminier_0790.JPG

(C) Pascale Lherminier / Ifremer