Outils personnels

Vous êtes ici : Accueil / Actualités à la Une / Une nouvelle Actu des publis !

Une nouvelle Actu des publis !

Voici le n°2 de "l'Actu des publis" pour 2018. Intitulée "Récif de corail : le futur paradis perdu ?", cette actu est réécrite à partir d'un article original intitulé " Coral Reefs and People in a High-CO2 World: Where Can Science Make a Difference to People?" paru dans la revue "Plos One" en 2016. C'est le travail de médiation scientifique réalisé par Justine Doré, doctorante en 1ère année de thèse au LEMAR dans le cadre de sa formation à l’École Doctorale des Sciences de la Mer et du Littoral (EDSML), sous couvert des chercheurs-auteurs d'AMURE et en collaboration avec la Bibliothèque la Pérouse (BLP).

Récif de corail : le futur paradis perdu ?

Une ile au centre d’une foisonnante barrière de corail où se poursuivent des myriades de poissons multicolores... voici peut-être une carte postale, une image à jamais disparue si aucune action ne vient rapidement contrer les effets dévastateurs du réchauffement climatique sur les fragiles écosystèmes coralliens.

Le dioxyde de carbone (CO2) connu comme gaz à effet de serre, est l'un des acteurs important du réchauffement climatique, il augmente avec régularité depuis plusieurs décennies entrainant dans son sillage des effets dommageables pour tous et à toute échelle de la biodiversité, des micro-organismes jusqu' à l'Homme. Les récifs coralliens sont parmi les premiers à le subir et à en répercuter l'impact sur des millions de personnes dépendantes de leur écosystème. En effet ces récifs ne constituent pas seulement le biotope de nombreuses espèces marines, ils protègent également les populations locales et leurs habitations de la destruction par les eaux et procurent de multiples avantages essentiels, également appelés services écosystémiques, en matière de pêcherie, tourisme, emplois …etc.

Malheureusement, la constante augmentation du niveau de CO2 dans l’atmosphère engendre des effets très néfastes pour l’Océan mondial via de nombreux facteurs, certains comme l’acidification des océans ou le réchauffement des eaux de surface (qui provoque le blanchissement des coraux) restent très difficiles à contrôler, sont responsables du dépérissement des écosystèmes coralliens et réussissent par association aux autres menaces et risques locaux (surpêche, pollution, prédation...) à mettre en péril tout un système économique et social fragile.

Pour en savoir plus

Photo du mois

Geovide_PLherminier_0790.JPG

(C) Pascale Lherminier / Ifremer