Outils personnels

Vous êtes ici : Accueil / Actualités à la Une / L'Actu des publis de février 2018

L'Actu des publis de février 2018

Intitulée "Océans de plastique" et réécrite à partir d'un article original paru dans la revue "Environmental pollution" en 2017, c'est le travail de médiation scientifique réalisé par Fanny Lalegerie, doctorante en 1ère année de thèse au LEMAR, dans le cadre de sa formation à l’École Doctorale des Sciences de la Mer et du Littoral (EDSML), sous couvert des chercheurs-auteurs du LEMAR (UBO, CNRS et Ifremer) et en collaboration avec la Bibliothèque la Pérouse (BLP).

Océans de plastique

Emballages, cosmétiques, vêtements...autour de nous le plastique est désormais omniprésent et la demande ne cesse de s'en accroitre. Par fragmentation, ses microparticules envahissent nos océans, les polluent et interagissent avec tous les écosystèmes.

Du fait d’une production mondiale en constante augmentation, le nombre de produits plastiques polluant les océans s’accroît. Sous l’action des vagues, de la lumière et des conditions météorologiques, ces déchets se fragmentent jusqu’à atteindre moins de 5mm de diamètre, on parle alors de microplastiques qui s’accumulent dans les écosystèmes marins. Le nombre de ces particules dans les océans est estimé à plusieurs milliards et leur présence pourrait avoir des conséquences néfastes pour les espèces animales comme pour l’Homme. En effet, ces microfragments sont si petits qu’ils se confondent avec le phytoplancton constitué d’algues microscopiques, celui-ci forme le premier maillon de la chaine alimentaire en milieu marin et produit, grâce à la photosynthèse, une grande partie de l’oxygène de notre planète.

Pour en savoir plus

Les microplastiques peuvent donc atteindre facilement les niveaux trophiques supérieurs et être ingérés par les organismes marins directement ou indirectement via des vecteurs comme le phytoplancton avec lequel ils interagissent en s’agrégeant (hétéro-agrégats). On les retrouve ainsi absorbés par un très large éventail de crustacés, bivalves, mammifères... jusqu’aux poissons qui garnissent nos assiettes.

Photo du mois

Geovide_PLherminier_0790.JPG

(C) Pascale Lherminier / Ifremer