Outils personnels

Vous êtes ici : Accueil / La formation / Stages / Traitement automatisé d'un suivi haute fréquences

Traitement automatisé d'un suivi haute fréquences

Stage en développement web. 3 mois, niveau L3 ou master.

Contexte

L'Institut Universitaire Européen de la Mer (IUEM) est une structure universitaire pluridisciplinaire axée sur les sciences de la mer. En tant qu'Observatoire des Sciences de l'Univers (OSU), l'IUEM a pour rôle de collecter des données de son environnement et de les mettre à disposition des scientifiques et du public. Le service informatique de l'IUEM a pour mission d'accompagner les scientifiques et de répondre à leurs besoins de traitement de l'information.

Afin de traiter les séries de données scientifiques, de les stocker et de les diffuser, le service informatique de l'IUEM développe un outil de gestion qui se veut adaptable à un grand nombre de séries.

Problématique scientifique

Les régions polaires sont particulièrement sensibles aux changements climatiques et constituent les zones ayant le plus fort potentiel à affecter le climat global. Un important effort de recherche se porte actuellement sur l’Océan Arctique où le réchauffement est de deux à trois fois plus rapide que pour le reste de la planète. Cependant, de l’autre côté du monde, les changements observés sur les parties ouest et nord de la péninsule Antarctique sont aussi drastiques que ceux observés en Arctique. L’Antarctique de l’est semble plus préservé, mais est aussi susceptible d’être perturbé par les changements de son environnement (variations de température et de salinité, de la couverture de glace de mer…).

Parmi les régions entourant l’Antarctique, la zone côtière de la Terre Adélie, autour de 140°E, revêt une importance particulière, caractérisée par de forts stress de vents, une intense production de glace de mer et d’eaux denses. Sur le plateau continental de Terre Adélie, les variations à long terme des propriétés des masses d’eau sont encore peu connues. Parallèlement, la région a subi un changement important avec en février 2010, le vêlage de la langue glaciaire du Mertz qui impacte fortement la circulation océanique et la couverture de glace à l’échelle de cette région. C’est sur cette zone représentative pour la compréhension de ces phénomènes physiques que se situe la station antarctique française Dumont d’Urville (66°S, 140°E). Un jeu complet de mesures haute fréquence a été implanté lors d’une campagne en 2008 : il inclut température, pression, salinité, lumière, oxygène dissous et fluorimétrie (Chl-a). Du fait des conditions, ils ont été implantés sur le fond et les séries ont été interrompues sur plusieurs périodes. Jusqu’à ce jour, ces suivis n’ont pas été exploités scientifiquement.

La gestion des données obtenues, leur mise en forme, leur archivage et leur visualisation sont un pré-requis aux analyses et à l'interprétation scientifique. Ces tâches constituent l'objectif principal de ce stage.

Objectif du stage

L'objectif principal est d'intégrer la série de données au système Heuliad ou à un autre système existant.

Pour cela il s'agira de développer les méthodes d'importations, les outils de qualification et de visualisation, notamment autour des technologies Web.

Aspects pratiques

Connaissances techniques requises

L'encadrement du stage s'adaptera au niveau technique du stagiaire (développement, environnement de développement, …).

Toutefois, il est impératif que le stagiaire ait un état d'esprit d'autonomie et qu'il soit capable :

  • de proposer par lui-même des solutions aux problématiques rencontrées

  • de s'auto-former en recherchant de la documentation et en expérimentant

  • de respecter rigoureusement les contraintes exprimées

  • de comprendre et d'intégrer les besoins clients

Au cours du stage, le stagiaire mettra en pratique des compétences techniques en :

  • développement (langage Ruby)

  • développement web (framework Ruby on Rails)

  • qualité de code (utilisation de Git, d'une forge logicielle)

  • base de donnée (moteur PostgresSQL)

Le code produit sera soumis à la licence libre CECILL (compatible GPLv3) et sera accompagné d'une documentation complète.

Durée du stage

3 à 6 mois à temps plein, selon les disponibilités du stagiaire. Démarrage du stage en fonction des disponibilités de l'étudiant.

Lieu

IUEM, technopole Brest-Iroise

Au sein du service informatique de l'IUEM, le stagiaire aura l'occasion de se familiariser avec l'univers de la recherche scientifique, ainsi qu'avec les réalités d'un service informatique (répondre aux attentes des clients, intégrer des contraintes techniques et temporelles, etc.).

Encadrement

Maître de stage : Jonathan Schaeffer jonathan.schaeffer@univ-brest.fr

Référent scientifique

Christine David-Beausire <christine.davidbeausire@univ-brest.fr

Indemnisation

Le stage est indemnisé à hauteur de 500€ par mois

Candidature

Envoyez vos candidatures à Jonathan Schaeffer par mail avant le 01/06/2016

Photo du mois

Geovide_PLherminier_0790.JPG

(C) Pascale Lherminier / Ifremer