Outils personnels

Vous êtes ici : Accueil / Thèmes / Vulnérabilité et risques côtiers

Thème 1 : Vulnérabilité et risques côtiers

Objectif principal : Le thème 1 de la ZABrI est organisé en deux sous-thèmes qui explorent les différentes composantes de la vulnérabilité des territoires côtiers aux risques d'érosion et de submersion. Les travaux s'appuient sur l'analyse des conséquences à long terme (période historique récente des deux derniers siècles) et à moyen terme (dernières décennies) des variations des conditions climatiques, météo-océaniques et anthropiques sur les rivages de la ZABrI (sous-thème 1) et sur l'examen de la représentation et de la gestion des risques littoraux et des possibilités de progression en termes de prévention et de gestion (sous-thème 2).

Mots clés : Risques, vulnérabilité, aléas, enjeux, gestion, représentation.

Description des travaux : La problématique est clairement axée sur les risques côtiers d’érosion et de submersion. Il s’agit d’une question académique qui répond aussi aux préoccupations des gestionnaires des territoires littoraux soumis à ces aléas. Elle s’appuie sur l’analyse des quatre composantes de la vulnérabilité systémique (aléas, enjeux, gestion, représentation). Cette approche par la vulnérabilité systémique est l’élément méthodologique commun aux projets. Ses quatre composantes sont prises en compte simultanément ou progressivement dans le thème 1. Une telle approche est nécessairement interdisciplinaire car elle couvre les champs des sciences humaines et sociales et des sciences de la nature (géographie, géologie, géomorphologie, sociologie, psychologie) et met en oeuvre divers outils d’acquisition de données propres ou communs aux disciplines impliquées. Deux échelles spatiales d’analyse sont considérées : le territoire côtier (bande communale, littoraux et zone côtière) de la ZABrI et les sites-ateliers désignés (durant le 1er quadriennal). Dans la mesure du possible, il semble intéressant que les nouveaux projets/aspects envisagés, et notamment les problématiques concernant l’évolution de la végétation littorale (supratidale, intertidale et subtidale), les pollutions et la dynamique des avant-plages et des accumulations subtidales (bancs, dunes, sillons) puissent donner lieu à des applications particulières d’observations sur ces sites-ateliers. Les liens avec la formation sont sous-jacents par le biais d’une implication des étudiants aux travaux de recherche et d’observation développés notamment sur les sites ateliers.
Enfin, les interactions avec les gestionnaires des territoires, en particulier avec le Parc Marin d’Iroise et le Parc Naturel Régional d’Armorique qui se sont désignés comme interlocuteurs privilégiés, doivent désormais aboutir à plus d’interactions et de collaborations. Il est aussi prévu de travailler avec d’autres praticiens comme le Conservatoire du Littoral. Par ailleurs, des contacts existant avec certaines communes et communautés de communes, notamment sur les sites-ateliers, l’implication des gestionnaires se poursuivra à travers la participation à des séminaires qui traiteront des questions relatives aux pratiques de gestion.

Laboratoires impliqués : LETG-Brest, LDO, CRPCC, PALOC (MNHN), Ifremer (Environnements sédimentaires)

Partenaires non académiques : PNMI, PNRA, CG29, communes (Camaret-sur-Mer, Sein, Telgruc-sur-Mer, Plouzané), CEREMA

Sites d’étude préférentiels : Communes littorales de la ZABrI, Sites-ateliers de Sein, Le Dellec et Camaret

Porteurs : Alain Hénaff (UMR LETG-Brest) et Nicolas Le Dantec (UMR LDO)

Projets supports (acquis ou en cours) : 

  • Projet CLIFF (LabexMer) : Caractérisation des littoraux à Falaises.
  • Projet OSIRISC (Fondation de France) : Vers un observatoire intégré des risques côtiers)
  • Projet PROTEUS V (SHOM)


 

Conférence interactive sur les risques côtiers

Le 07 avril 2015 s'est déroulée à Océanopolis une conférence interactive sur les risques côtiers. Les vidéos sont en ligne.