Osirisc

Osirisc : vers un observatoire intégré des risques côtiers d’érosion submersion

Laboratoires/Partenaire

LETG Brest Géomer
CRPCC
LDO
AMURE
LETG-Caen Géophen

Financeur du programme

programme national
Fondation de France ("Quels littoraux pour demain ? Savoirs, pratiques, vision et représentations de l’avenir : projets de recherche")

Résumé

La gestion des risques côtiers d'érosion et de submersion requière incontestablement une approche intégrée des quatre composantes de la vulnérabilité systémique que sont les aléas, les enjeux, la gestion et les représentations. Aucune de ces composantes n'est stabilisée dans le temps et leurs évolutions respectives modifient régulièrement la vulnérabilité des territoires côtiers. Si les aléas et les dynamiques morphologiques de certains types de littoraux, notamment les littoraux d'accumulation, sont plutôt bien pourvus en moyens de suivi et en indicateurs, il n'en est pas de même pour l'évolution des enjeux, de la gestion et des représentations qui ne disposent pas de méthodes et d'outils équivalents. Or, un suivi temporel intégré de leurs évolutions et des évaluations régulières sont à même d'améliorer leur connaissance et d'éclairer les stratégies de gestion. Afin de pallier ces insuffisances, le projet OSIRISC propose d'expérimenter, en étroite relation avec les gestionnaires praticiens et les décideurs, un observatoire interdisciplinaire novateur des risques côtiers mettant en œuvre un suivi des quatre composantes de la vulnérabilité systémique et définissant des indicateurs pertinents de leurs dynamiques. A terme, OSIRISC vise la co-conception d'un observatoire du suivi à long terme des risques côtiers. Pour se faire, le projet s'appuie sur l'élaboration d'une méthodologie interdisciplinaire originale intégrant toutes les dimensions de la vulnérabilité systémique par la sélection ou la création d’indicateurs multicritères adaptés à la fois à la recherche et à la gestion. Les défis principaux concernent le suivi des enjeux, des mesures de gestion, et, plus encore, des représentations. La méthodologie sera évaluée et consolidée au moyen d’une expérimentation auprès des acteurs locaux sur au moins deux sites tests. Les meilleurs compromis entre exigences scientifiques  et opérationnalisation des méthodes seront recherchés. Au sein de l’Infrastructure de Données Géographiques (IDG) indigeo des outils spécifiques de diffusion, de partage de l'information géographique et de cartographie dynamique seront mis en oeuvre


Objectifs

En étroite relation avec les acteurs-décideurs de la gestion des risques côtiers, OSIRISC propose de développer un système de suivi interdisciplinaire novateur pour favoriser une gestion globale et plus efficace des risques côtiers. Ses objectifs sont :

1. Elaborer une méthodologie originale d’observatoire interdisciplinaire des risques côtiers d’érosion submersion intégrant toutes les dimensions de la vulnérabilité (aléas, enjeux, gestion et représentations) par la sélection ou la création d’indicateurs adaptés à la fois à la recherche et à la gestion.

2. Evaluer et consolider cette méthode au moyen d’une expérimentation auprès des acteurs locaux sur 2 sites tests.

3. Mettre en œuvre au sein de l’Infrastructure de Données Géographiques (IDG) indigeo (Rouan, 2015) des outils spécifiques de diffusion, de partage de l'information géographique et de cartographie dynamique, et en étudier les apports.

A terme, OSIRISC vise la co-conception d'un observatoire du suivi à long terme des risques côtiers.

Méthodologie

La recherche est axée sur la définition d'indicateurs multicritères pertinents des évolutions des 4 composantes de la vulnérabilité côtière. Les défis concernent le suivi des enjeux, des mesures de gestion, et, plus encore, des représentations. Les meilleurs compromis entre exigences scientifiques (notamment des sciences sociales où l'observation à long terme des représentations est beaucoup moins évidente) et opérationnalisation des méthodes seront recherchés.

Sructure générale du projet

Le projet est composé de :

T1. Coordination et gestion du projet

T2. Co-construction des principes de l’Observatoire

T3. Elaboration des indicateurs de la vulnérabilité

T4. Evaluation et ajustement des méthodes par le terrain

T5. Opérationnalisation des indicateurs et de l'Observatoire

T6. Diffusion des résultats et sensibilisation des acteurs du littoral (transversale)

 

Productions
  • Vers des indicateurs de suivi de la vulnérabilité côtière aux risques d’érosion et de submersion
    Document
    Mémoire de master 1 EGEL 2015-2016
    07.09.2016
Ressources
  • Guide PPRL
    Document
    24.03.2017
  • Synthèse des travaux menés sur l'observation de l'évolution du trait de côte - Rapport Final BRGM - 2011
    Document
    Buteau et Garcin (2011) Synthèse des travaux menés sur l'observation de l'évolution du trait de c...
    28.11.2016
  • Measuring Community Adaptive and Transformative Capacity in the Arctic Context
    Document
    19.02.2016