DACTARI

Dynamiques des ACTivités mARItimes: Base d'Information Géographique et Temporelle en support à la connaissance et à la scénarisation

Laboratoires/Partenaire

UMR6554 LETG
CDPMEM 29
PNMI

Financeur du programme

programme national
Fondation de France - AO: « Quels littoraux pour demain ?»

Résumé

Le projet « Dynamiques des activités maritimes : Base d’Information Géographique et Temporelle en support à la connaissance et à la scénarisation » (DACTARI), proposé dans le cadre des activités scientifiques de la Zone Atelier Brest-Iroise (CNRS) a pour objectif de répondre à plusieurs enjeux de gestion en mer côtière reposant tout ou partie sur la construction de visions partagées des situations actuelles et futures. Il apportera des connaissances inédites concernant le déroulement des activités maritimes, la simulation de scénarios à dires d’acteurs, ainsi que des solutions pour une appropriation facilitée des productions scientifiques par les acteurs locaux en utilisant le cadrage théorique de la modélisation des systèmes complexes et le recours aux technologies de l’information géographique (TIG). Sur deux démarches complémentaires (sectorielle en rade de Brest et multisectorielle en mer d’Iroise), une Base d’Information Géographique et Temporelle (BIG-T) sera mobilisée à des échelles de temps et d’espaces variables en fonction des objectifs propres aux deux partenaires du projet : le Comité Départemental des Pêches Maritimes et des Elevages Marins du Finistère (CDPMEM29) et le Parc Naturel Marin d’Iroise (PNMI). Le partenariat étroit avec une société de prestation de service dans le domaine de la géomatique appliquée à la GIZC (Terra Maris) et avec l’Institut de Recherche de l’Ecole Navale dans le domaine de l’informatique répond au besoin de transfert et de valorisation des productions de la recherche à la société.


Objectifs

Le projet DACTARI a pour objectif de répondre à plusieurs enjeux de gestion en mer côtière reposant tout ou partie sur la construction de visions partagées des situations actuelles et futures. Il apportera des connaissances inédites concernant le déroulement des activités humaines en zone côtière, la simulation de scénarios à dires d’acteurs, ainsi que des solutions pour une appropriation facilitée des productions scientifiques par les acteurs locaux en utilisant le cadrage théorique de la modélisation des systèmes complexes et le recours aux technologies de l’information géographique (TIG). Pour accéder à une connaissance fine du déroulement d’une activité emblématique en rade de Brest (la pêche à la drague) et envisager, par une démarche de géoprospective, les conséquences d’éventuelles mesures de gestion spatialisées, nous proposons de poursuivre le partenariat avec le CDPMEM29, engagé dans le cadre du projet Rad2Brest. La transposition de la démarche de modélisation spatio-temporelle des activités encadrées sera réalisée sur la mer d’Iroise, en collaboration avec le PNMI et étendue à la prise en compte des données relatives aux activités non encadrées en fonction des résultats du projet CARTAHU. La production d’indicateurs synthétiques sera testée comme aide à la gestion adaptative de la mer côtière. Enfin dans un objectif de valorisation et d’accessibilité accrue des connaissances et des outils de la recherche, un protocole standardisé de mise à jour des BIG-T et la conception d’outils logiciels d’analyse des données et de cartographie des résultats s’inscriront dans une démarche de recherche-développement. De manière générale, le projet sera fondé sur :

• La participation des parties prenantes pour une mise en commun des connaissances, l’expression des besoins et la co-construction de modèles, de scénarios exploratoires et d’outils de géotraitement ;

• L’usage des Technologies de l’Information Géographique à toutes les étapes du projet ;

• L’expérimentation sur deux thèmes (sectoriel et multisectoriel), de manière à étendre la gamme d’échelles spatio-temporelles et d’acteurs aux besoins variés, et à contribuer à l’élaboration d’un cadre théorique de mise en œuvre de la géoprospective. De plus, ces expérimentations pourront servir de support à l’analyse réflexive et compréhensive de l’appropriation de l’information géographique par les acteurs du territoire et de son rôle dans la gestion et la concertation.

Dernières annonces

Réunion AAMP, Brest 30 octobre - 10/11/2015
F. Gourmelon, I. Le Berre, M. Le Tixerant / F. Quemmerais
Ajouté par Françoise Gourmelon il y a presque 2 ans

Réunion DIRM NAMO, Nantes 21 octobre - 10/11/2015
F. Gourmelon, D. Le Guyader, M. Le Tixerant / L. Trulla, F. Victor (DIRM NAMO)
Ajouté par Françoise Gourmelon il y a presque 2 ans

réunion de projet le 8 octobre 14h - 30/09/2014
Ajouté par Françoise Gourmelon il y a presque 3 ans

Voir toutes les annonces

Productions
  • Dynamiques des ACTivités mARItimes (DACTARI) : Base d’Information Géographique et Temporelle en support à la connaissance et à la scénarisation
    Document
    Rapport final
    30.10.2016
  • Restitution du projet DACTARI
    Document
    Journées du Littoral, Fondation de France, Paris, 07-08 avril 2016
    08.04.2016